Maude Grübel

Jardin d’essai

  • Lieu :

    Villa Méditerranée

  • Date :

    17/05 – 13/08

 

trait_rouge

Jardin d’essai
© Maude Grübel

Jardin d’essai
© Maude Grübel

Le titre Jardin d’essai a été donné par Maude Grübel en référence au jardin d’acclimatation d’Alger, créé en 1832 dans le quartier de Hamma. Quelques-unes des photographies qui composent sa série y ont été prises. Mais il s’agissait aussi pour la jeune photographe marseillaise de souligner ce qu’il y a d’expérimental dans son travail. Ce dernier ne s’inscrit en effet dans aucune tendance particulière de la photographie contemporaine. Tout au plus peut-on y voir une tentative de renouvellement du genre du documentaire. Renouvellement parce que Maude Grübel refuse toute spectacularisation et tout discours au profit du retrait et de l’impressionnisme. Pour autant, le regard qu’elle porte sur la ville d’Alger n’est pas neutre : des rues vides, des montagnes russes abandonnées, une cariatide décrépite, de rares personnages photographiés de dos, tout cela donne à la série un caractère nostalgique. Le temps semble ici s’écouler plus lentement. De jeunes gens ont pris celui de graver leur nom à même les feuilles triangulaires d’un yucca : « Selma et Amir », « Hania », etc. Tandis que l’on déchiffre les caractères, on ne peut s’empêcher de penser à la jeunesse algéroise décrite par Kamel Daoud comme une jeunesse qui s’ennuie. Sans doute l’attention que Maude Grübel prête aux textures et aux failles du dehors n’est-elle qu’une manière délicate de suggérer la trame et les fêlures des âmes.
Guillaume de Sardes
Co-commissaire de l’exposition : Soraya Amrane
Exposition co-produite avec Le Château d’Eau (Toulouse)

 

Diplômée de l’Académie de la Photographie de Munich (Staatliche Fachakademie für Fotodesign), Maude Grübel vit à Marseille depuis 2006. Dans ses projets personnels et collectifs, elle mène une réflexion sur notre mémoire intime et sur les relations temporelles. Née d’un père allemand et d’une mère française de Tunisie, son travail s’inscrit dans un territoire entre L’Europe et le Maghreb. Elle partage son temps entre des ateliers de pratique artistique et son travail personnel qui lui ont valu plusieurs exposition en France, en Allemagne et en Algérie.

Les autres photographes

 

trait_rouge