Giasco Bertoli

Tennis Courts

  • Lieu :

    Friche La Belle de Mai

  • Date :

    05/07 – 13/08

 

trait_rouge

Tennis Court, Toulon, 2012
© Giasco Bertoli

Tennis Court, Toulon, 2012
© Giasco Bertoli

Photographe italo-suisse né dans le Tessin, tout près de la frontière italienne, mais vivant à Paris, Giasco Bertoli s’est fait connaître à travers ses collaborations avec de nombreux magazines de mode internationaux. On a pu dire de son oeuvre qu’elle était « culte », tant elle a épousé (en même tant qu’elle a contribué à le définir) le style photographique des années 90 ; un style direct et âpre, inspiré du quotidien, dont Juergen Teller et Corinne Day sont les plus illustres représentants. Comme eux, Giasco Bertoli a développé, parallèlement à des travaux de commande, des séries plus personnelles. Parmi celles-ci, Tennis Courts est la plus emblématique. Depuis 1999, Giasco Bertoli photographie des courts de tennis au gré de ses voyages, notamment dans différentes villes méditerranéennes (Tanger, Toulon, Venise, Capri, etc.), avec une prédilection pour ceux laissés à l’abandon, envahits par les herbes. Sa démarche rejoint ainsi celle de l’artiste japonaise Yoshiko Seino qui choisit souvent pour sujet des lieux où la nature a commencé à reprendre ses droits. Mais elle en diffère en ce que Giasco Bertoli cherche moins à montrer que la nature renaît malgré la négligence des hommes qu’à nous faire éprouver la dimension onirique de ces lieux vides. Et en effet ses photographies de grand format convoquent des fantômes. Leur contemplation provoque des réminiscences : la scène des mimes disputant un match de tennis à la fin de Blow-up (1966) de Michelangelo Antonioni, la partie à peine esquissée du Jardin des Finzi-Contini (1970) de Vittorio De Sica ou l’issue si troublante de celle disputée sur les rives du lac d’Annecy dans le Genou de Claire d’Éric Rohmer (1970). Aussi ne faut-il pas s’étonner que Giasco Bertoli dise ses images influencées par des films, des films ayant à ses yeux autant de réalité que la vie même.
Guillaume de Sardes
Giasco Bertoli est photographe et cinéaste, travaillant à Paris depuis 2000. Depuis les années 1990, son travail s’est concentré sur le sport, le cinéma, la jeunesse, la musique, la sexualité, la nostalgie, l’humour et l’histoire. Il a publié plusieurs ouvrages et participe régulièrement à diverses publications internationales.

Les autres photographes

 

trait_rouge