Ambroise Tézenas

Medina: portails vers le passé / Signatures

  • Lieu:

    Kiosque à Musique

  • Horaires:

    Accès permanent

 

trait_rouge

 

020511_002

Au début des années 1930, quand l’écrivain Paul Bowles a d’abord visité Tanger, au Maroc, où il finirait par vivre pendant plus d’un demi-siècle, il a décrit sa médina ou vieille ville, comme « ancienne, ses passages étaient pleins de gens aux costumes extravagants et lumineux, et chaque rue menant à la périphérie  est bordée par des murs de roseaux, figuiers de Barbarie et géraniums géants ». Aujourd’hui les médinas marocaines sont peu ou prou toujours les mêmes. Le photographe Ambroise Tézenas a visité les médinas dans les villes marocaines de Tanger, Tétouan et Chefchaouen, connue pour ses étonnants bâtiments bleu vif. Ils « ne sont pas des terrains de jeux pour les touristes comme vous avez  dans le centre de Paris », dit Tézenas. « Ce qui m’a intéressé est le fait que ce n’est pas seulement agréable et joli. Des gens y travaillent encore dans de petites échoppes. C’est comme remonter le temps dans ces lieux où rien n’a changé ».

Julie Bosman

Les autres photographes

 

trait_rouge