Olli Bery

The Toll

  • Lieu:

    Espace Saint-Nazaire

  • Horaires:

    Ouverte tous les jours de 11h à 19h sauf le lundi

 

trait_rouge

 

BERY_Olli_002 BERY_Olli_001

De son passé de photoreporter, Olli Bery, artiste français d’une quarantaine d’années, a gardé le goût des voyages. The Toll a ainsi été réalisé dans le sud de la France, dans les environs d’Avignon, mais aussi en Sicile, notamment à Palerme. En renonçant au réel par l’abandon du documentaire, Olli Bery s’est lancé dans la recherche d’une écriture nouvelle, minimale, presque aride, comme les lieux qu’il photographie : le mont Ventoux, les Dentelles de Montmirail, l’Etna.

Cette recherche s’inscrit dans la ligne des expérimentations formelles, frôlant l’abstraction, de William Klein et Christer Strömholm au début des années 1950. Comme ses deux grands devanciers, Olli Bery peut ainsi être relié à la Subjektive Fotografie théorisée par Otto Steinert. Ce dernier voulait qu’une image soit le vecteur de « la personnalité créatrice du photographe », au rebours d’une photographie pratique ou documentaire.

Tel est bien le cas des photographies composant la série The Toll. En noir et blanc, nettes et presque éteintes, elles font irrésistiblement penser à des gravures. Olli Bery s’est ainsi résolument placé du côté de ce que la critique Dominique Baqué a désigné de la si belle expression de «photographie plasticienne».

Guillaume de Sardes

Exposition réalisée en partenariat avec Sigma

Les autres photographes

 

trait_rouge